Dévitalisation - Traitement Endodontique

Le cabinet dentaire pourra vous accueillir à nouveau à partir du lundi 11 Mai.
Notre cabinet dentaire et notre personnel mettent tout en œuvre pour votre santé, bien-être et sécurité.
En plus de tous les protocoles mis en place avant le contexte Covid, notre cabinet applique également durant cette période épidémique, des protocoles spécifiques au sein même du cabinet et en préparation de la consultation :

  • Notre personnel est contrôlé tous les jours (prise de température et questionnement)
  • Votre arrivée est préparée minutieusement
  • Asepsie
  • Amélioration des équipements de protections individuelle
  • Hygiène médicale
  • Désinfection de l’air et des surfaces
  • Décontamination
  • Chaîne de stérilisation tracée

Votre santé bucco-dentaire est précieuse, prenons-en soin ensemble.

Le cabinet du Dr Jean Ucko, dentiste à Haguenau (67), vous présente le principe de l'endodontie, ou dévitalisation.

L'endodontie est la partie de l'odontologie qui traite de l'intérieur de la dent. Elle consiste dans le traitement et la prévention des infections péri-apicales.
Le dentiste réalise le traitement endodontique d'une dent lorsque celle-ci ne peut plus être gardée vivante, soit parce qu'elle est déjà nécrosée, soit parce qu'elle risque de le devenir (dévitalisation).

Traitement endodontique

Le traitement endodontique consiste à :

  • éliminer ce qui reste de tissus vivants infectés ou potentiellement infectés à l'intérieur de la dent (pulpe dentaire)
  • bien nettoyer l'intérieur de cette dent, par une action mécanique : grattage de la surface intérieure des canaux pulpaires (à l'aide de limes endodontiques manuelles ou mécaniques), associée à une action chimique : irrigation avec de l'hypochlorite de sodium
  • mettre en forme la lumière canalaire jusqu'au foramen apical, à l'aide de limes manuelles ou de limes mécanisées afin que la solution d'irrigation pénètre partout.
  • sécher le système canalaire
  • réaliser l'obturation canalaire.

Pour cela le dentiste réalise généralement une anesthésie locale, pour que le geste ne soit pas douloureux. (La dent, même partiellement nécrosée, restant généralement sensible.). Une ouverture adéquate est réalisée au niveau de la face occlusale de la dent, pour accéder à la pulpe camérale et radiculaire.
Ensuite il faudra reconstituer la dent, soit avec une obturation coronaire si cette dent n'est pas trop délabrée, soit par une reconstitution prothétique (couronne) si elle est trop délabrée, afin d'assurer l'étanchéité du traitement et éviter que la racine ne soit recolonisée par les bactéries.